Résidences d’artistes

Chaque année, grâce au soutien du ministère de la Culture et de la Communication et de l’Association des Centres culturels de rencontre (ACCR), les Amis de l’Esparrou accueillent des artistes en résidence hors les murs via le programme des résidences Odyssée. Ce programme s’adresse à des artistes, chercheurs et professionnels de la culture étrangers, qui ne résident pas en France et qui souhaitent développer des projets au sein des Centres culturels de rencontre français.

2018 – Résidence de Max R. Vilaire Dortilus, Jean Francisco Silva, Patrick Edouarzin, création de contes traditionnels en bandes dessinées, Haïti

L’association les Amis de l’Esparrou a accueilli pendant 1 mois en novembre 2018 en résidence hors les murs trois artistes Haïtiens Max Robinson Vilaire Dortilus, Jean Francisco Silva et Patrick Edourzin. Cette résidence avait pour but la mise en bande dessinée des contes traditionnels haïtiens à destination du public scolaire jeunes et enfants pour les sensibiliser au respect envers les personnes et la nature


2017 – Résidence de Steve Giovinco, photographe, USA

Steve Giovinco
L’Association Les Amis de l’Esparrou a accueilli Steve Giovinco en résidence hors les murs dans le cadre du programme européen Odyssée. Steve Giovinco, photographe d’art américain vit à New York. Durant sa résidence, Steve Giovinco a photographié les jardins, les forêts, les sentiers, les vignobles, les cours d’eau et les étangs en essayant de capturer à la fois une vision nocturne poétique des paysages tout en documentant l’impact du changement climatique dans la région.

« Travailler la nuit nécessite de longues expositions allant de plusieurs minutes à une heure ou plus, ce qui rend impossible la vision à travers le viseur de l’appareil photo. Au lieu de cela, je me positionne à côté du trépied «ressentant» l’image et intuitivement cadrant l’image dans l’obscurité. Je veux faire une représentation visuelle d’une expérience émotive déployante, en essayant de capturer un mystère indescriptible et la beauté de l’environnement changeant.» -Steve Giovinco

Le travail photographique de Steve Giovinco était exposé à la Galerie des Hospices de Canet-en-Roussillon dans le cadre de l’exposition “Le jardin et l’intime”.

Photos de l’exposition :



2017 – Résidence de Gary Widland, compositeur et guitariste, Canada

En 2017 du 3 mai au 2 juin, l’Association Les Amis de l’Esparrou a accueilli Gary Widland en résidence hors les murs.
Gary Widland est un compositeur/guitariste canadien autodidacte au répertoire éclectique. Il conceptualise ses morceaux comme des musiques de film et/ou de méditation. Les influences du compositeur incluent a la fois une approche de la guitare classique, mais aussi du blues, du « bottleneck », des « Open Tunings », du style « l’Américain Primitif » de John FAHEY, de la musique indienne, arabe, japonaise et coréenne et des théories de M. Harry PARTCH. Les guitares ont un réglage « Indien Sarod », mais jouées dans un style blues.

Le 2 juin, Gary a donné un concert à la Galerie des Hospices de Canet-en-Roussillon afin de présenter les morceaux composés pendant sa résidence.


2016 – Résidence de : Edite Putnina, Sanita Sejane, Jonita Stoma, avec le chœur Knipas un Knauki, Lettonie



2015 – Résidence de Arne Ihm, artiste et jardinier, Allemagne

bassin
En 2015, Arne Ihm co-fondateur du Landkunstleben de Berlin, est venu 6 semaines en résidence au sein de l’association Les Amis de l’Esparrou, concentrant son activité autour de la restauration d’un bassin. Deux chantiers participatifs réunissant une vingtaine de bénévoles préparent le terrain, tronçonnent les arbres envahissants, redressent et soudent les armatures de la roseraie écroulée.
Arne a planté autour du bassin et sur la tonnelle des légumes et plantes aromatiques anciens.
Les haricots à rames « Monstranz », les pois antaque, les épinards de malabar, les capucines, côtoient les nigelles de Damas, appelées aussi Belle-aux-cheveux-dénoués, la mélisse de Moldavie ou tête de dragon, les cosmos Picotee et bien d’autres plantes aux noms mystérieux…
L’inauguration a eu lieu le 26 avril 2015 lors de la deuxième édition des Jardins du Chat botté.
En juin 2015, Arne est venu pour récolter et cuisiner les légumes du bassin et a offert le 26 juin un déjeuner aux membres de l’association Les Amis de l’Esparrou et AddicTerra.


2014 – Résidence Ieva Epnere, Photographe, Lettonie


Ieva Epnere, artiste portraitiste intimiste, a choisi de montrer un travail photographique axé sur la rupture entre l’ensemble du Domaine de l’Esparrou et la ville de Canet qui lui sert d’écrin. Ses prises de vue peuvent opposer, mettre face à face mais aussi relier Canet et l’Esparrou (château, parc, vignes et étang). Modernisme et romantisme se mêlent pour jouer sur les frontières entre deux mondes et sur la notion de temps.

La photographe lettone, qui s’intéresse particulièrement au portrait contemporain et aux paysages urbains, porte ici un regard poétique presque intime sur ce site exceptionnel bordé par la mer dans les Pyrénées-Orientales où elle était en résidence en 2014. On reconnait ici sa force de combiner l’approche conceptuelle du documentaire avec un point de vue qui saisit non seulement l’apparence extérieure de ses sujets mais aussi leur intériorité.

Photos de l’exposition :