En ce moment

Stage de chant en Catalogne
du 21 au 28 août et du 23 au 28 août

web

Cliquez sur l’image pour voir le programme complet

Le projet

De par sa situation : enracinement dans la ruralité, biodiversité; son histoire : prenant de plein fouet le nouveau siècle et tout le modernisme qu’il suscita, et le lien étroit avec de nombreux artistes, le château de l’Esparrou vers un Centre Culturel de rencontre entend devenir un lieu de référence pour replacer l’homme dans une rencontre avec l’art et les milieux naturels dans une approche intimiste. L’association Les Amis de l’Esparrou qui porte le projet, s’inscrit dans une volonté de créer une programmation culturelle ouverte à tous, où l’art, la culture et la pédagogie se rencontrent.

« Dans la situation actuelle – attente de la restauration du château et du parc, moyens financiers modestes – la programmation culturelle et artistique doit s’efforcer à la fois de toucher le public le plus vaste, notamment le public scolaire, les jeunes en général, et ne pas perdre de vue le thème sur lequel repose la philosophie d’ensemble du projet : l’intimité, … ce qui peut paraître contradictoire!
Mais l’intime, l’intimité, que le Conseil scientifique (dont la première réunion a eu lieu le 7 janvier à Canet-en-Roussillon) explorera plus avant, ne veut pas dire « repli sur soi », cocon dans lequel se retrouvent quelques privilégiés de l’esprit et de la connaissance. L’intimité véritable, pour reprendre les termes de Gérard Pesson, « demande des échanges » et ces échanges, nous nous proposons – pour reprendre là aussi une expression qui fit florès – de les développer « du local à l’international » en privilégiant quelques domaines de création qui se prêtent particulièrement bien à notre propos car en parfaite adéquation avec le lieu : le conte, objets d’interventions diverses, la voix qui ouvre notamment sur la Lettonie, pays où le chant tient une place primordiale, la nature : la mise en valeur du parc – lieu propice à la promenade, au recueillement, à la rencontre – est l’une de nos toutes premières priorités a permis en 2015 les premières collaborations fructueuses avec le CCR Landkunstleben près de Berlin, enfin la musique : création et musique de chambre.

Cohérence, approfondissement de quelques domaines ayant un rapport fort avec le thème qui les fédère, faire en sorte que l’Esparrou entre pleinement dans la conscience des habitants de la région, devienne un lieu familier où l’on peut se promener mais aussi réfléchir grâce à un programme accessible et de qualité, se rapprocher enfin de collègues et de pays étrangers partageant des objectifs similaires, tels sont les buts que nous poursuivons et qui sous-tendent cette programmation. »
Jean-Louis Leprêtre
Président des Amis de l’Esparrou


banniere